Le gouvernement vient de détailler les mesures destinées à étendre le dispositif du PTZ à un plus grand nombre d’acheteurs en 2016. Le prêt à taux zéro est clairement un dispositif phare pour soutenir le marché de l’immobilier qui bénéficie pourtant de taux d’intérêts très bas.

À partir du 1er janvier 2016,  le PTZ  pourra financer 40 % du montant de l’achat d’un logement dans le neuf, contre 18 et 26 % aujourd’hui selon les secteurs d’acquisition. Le différé d’amortissement (date du début du remboursement) deviendra systématique, et variera selon les revenus, entre 5, 10 ou 15 ans.
Autres points important, tous les logements existants à réhabiliter seront concernés dans la France entière par le PTZ 2016. Pour y prétendre, les travaux devront toutefois représenter 25 % du coût total de l’opération.
Les conditions d’éligibilité au prêt accession sociale (PAS) seront harmonisées sur celles de ce nouveau prêt à taux zéro.

Enfin, les plafonds de revenus ouvrant droit PTZ sont revus à la hausse.

PTZ 2016

Fermer le menu